lundi 27 avril 2015

Vite, vite, toujours plus vite...


 Développer son esprit critique, compétence essentielle...



L’ingénu en Gaule : l’illumination en trois minutes chrono


Vous voulez être performant et productif sans succomber au burnout, avoir des quantités d’amis et parvenir au nirvana, devenir un leader, briller devant la machine à café et accéder rapidement à la pleine conscience ?

C'est aujourd'hui possible, il suffit d'un clic. Inutile de faire comme Bouddha, qui est resté assis sous un arbre, à méditer, pendant six ans, concentré dans la contemplation, sans bouger, avant d'accéder à l'illumination.

Il vous suffit de télécharger une application gratuite :


Une recette infaillible pour confondre le but et le chemin.

lundi 20 avril 2015

Mesurer la notoriété.


 Développer son esprit critique, compétence essentielle...


L'Ingénu en Gaule: quantité, qualité.

Le "ranking" d’un blog s'évalue à la quantité de visites et de réactions aux billets publiés. Le classement dans le top 10 des blogs d'une catégorie draine les sponsors, les publicités et les partenariats. 

Parfait. Mais que signifie cette quantité ?

Je lis de temps en temps les blogs mode, champs intéressants d’étude sociologique et économique.

J’ai vu récemment un commentaire qui m’a beaucoup amusée, sur un blog très apprécié de la modosphère et qui génère des milliers de réactions par jour. Il s’agissait de donner son avis sur une marque et sur la "désirabilité" d’une chemise. L’article se terminait classiquement par un appel à commentaires : "Et vous, qu’en pensez-vous ?" 

"Je ne peux rien en dire, je ne connais pas cette marque" écrivait une lectrice.

Écrire pour dire qu’on n’a rien à dire sur le sujet.
De la mesure du rien ?

lundi 13 avril 2015

Le divertissement et les jeux du cirque



L’œil de la mouche : pourquoi recherchons-nous le jeu, le pouvoir et la notoriété ?

Blaise Pascal a donné une réponse à cette question : nous essayons d’oublier, par le divertissement et par l'action, la misère de notre condition humaine. Le divertissement nous évite d'y réfléchir. En effet, le nom a pour origine latine le verbe "divertere", qui signifie "se détourner de".

De quoi nous détournons-nous ?
"Quand je m’y suis mis quelquefois à considérer les diverses agitations des hommes et les périls et les peines où ils s’exposent, dans la cour, dans la guerre, d’où naissent tant de querelles, de passions, d’entreprises hardies et souvent mauvaises, etc., j’ai dit souvent que tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir plus demeurer en repos dans une chambre" (…).

"Mais quand j’ai pensé de plus près, et qu’après avoir trouvé la cause de tous nos malheurs, j’ai voulu en découvrir la raison, j’ai trouvé qu’il y en a une, bien effective, qui consiste dans le malheur naturel de notre condition faible et mortelle et si misérable, que rien ne peut nous consoler, lorsque nous y pensons de plus près"

Les grands de ce monde, pourtant privilégiés, n'y échappent pas.
"Qu'on laisse un roi tout seul, sans aucune satisfaction des sens, sans compagnies et sans divertissements, penser à lui tout à loisir, on verra qu'un roi sans divertissement est un homme plein de misères. (...) Et c'est pourquoi, après leur avoir préparé tant d'affaires, s'ils ont quelques temps de relâche, on leur conseille de l'employer à se divertir, et jouer, et s'occuper toujours tout entiers."
Pascal. Les pensées. Extrait.


Téléréalité, Unes à sensation, batailles électorales ?
Nous avons, comme les Romains, des gladiateurs qui nous "divertissent" et qui mettent, sans danger pour nous, du piment dans nos vies...