lundi 20 février 2017

Décrypter les offres d'emploi




L’œil de la mouche : dits et non-dits


Si vous êtes en recherche d’emploi, vous avez sûrement lu, avant de vous lancer, des conseils éclairés sur l’art et la manière de « décrypter » des offres afin de postuler intelligemment, sans jeter des centaines de bouteilles à la mer, au petit bonheur la chance.

Ces conseils sont très pertinents et pleins de bon sens. Cependant, ils partent du principe que l’entreprise sait parfaitement ce qu’elle cherche et surtout, qu’elle énonce très clairement ce qu’elle veut.

Si c'était exact, nul n'aurait besoin de « décrypter ».

En effet, « décrypter » est un mot que la presse a mis à la mode, souvent utilisé à tort pour « analyser ». Or, pour le Larousse, il s'agit de « retrouver le sens clair d'un message chiffré en écriture secrète, sans connaître la clef ayant servi à le transcrire, ou encore, rendre intelligible un texte obscur, l'élucider. »

La crypte, (qui vient du latin crypta et du grec ancien kruptos, signifiant caché) était, à l'origine, une grotte sacrée taillée dans le roc pour cacher les tombeaux des premiers martyrs, grotte au dessus de laquelle les chrétiens ont élevé, plus tard, sanctuaires et chapelles.

Donc, décrypter une annonce d'emploi, c'est essayer de savoir s’il n’y a pas de tombe souterraine cachée sous la description de poste, squelette de martyr inclus...

Il arrive que ce soit le cas.


Quelques exemples

L'offre : « Vous êtes un professionnel confirmé, avec une expérience d’au moins dix ans dans le développement commercial de grands comptes et une bonne connaissance des acteurs de notre secteur d'activité. »
Décryptage : « Vous serez accueilli à bras ouverts si vous pouvez nous apporter un carnet d’adresses, un portefeuille de clients et un fichier de prospects qualifiés. »


L'offre : « Assistante de direction expérimentée, vous avez un sens aigu de l’organisation, vous êtes réactive et très diplomate. Votre tâche principale sera de gérer efficacement courriers, mails, dossiers et agendas. »
Décryptage : « Vous aurez à seconder quelqu'un qui génère un épouvantable bazar, qui égare ses dossiers et qui oublie ses rendez-vous. Imprévisible et susceptible, il change d’avis comme de chemise. »


L'offre : « Ce poste d’adjoint de direction demande de fortes capacités relationnelles, de la souplesse et le sens de la médiation. »
Décryptage : « Le directeur est caractériel et il a déjà usé trois adjoints. »


L'offre : « Identifié haut potentiel, créatif et innovant, vous savez vous adapter aux exigences structurelles et fonctionnelles de l'entreprise. »
Décryptage : « Nous recherchons un surdoué conformiste. »


L'offre : « Passionné par la communication, vous êtes polyvalent et persévérant. Autonome, très investi dans votre mission, vous avez le sens du service et celui des responsabilités. »
Décryptage : « Vous qui entrez ici, perdez tout espérance de vie privée. C’est un job exigeant (48 heures payées 35). »


L'offre : « Pour ce poste de chef d’équipe en milieu industriel, vous avez déjà démontré des qualités de leadership, une forte aptitude à l’encadrement et à la résolution de problèmes. »
Décryptage : « Restructuration et plans sociaux en vue. »



Développer son esprit critique, compétence essentielle...






3 commentaires:

  1. Les 10 premières secondes sont déterminantes, votre comportement, votre élégance, votre charisme sont vos atouts pour réussir pour un poste de strategic & business development manager. Évitez d être mal rasé, barbu avec des tatouages visibles. Isdp consultant brussels

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer